25/02/2005

Nouvelles de Justine :d

En tant que "webmaster" de ce blog, je tiens à vous présenter mes excuses pour sa non-actualisation ces derniers temps...Mais avec l'école, disons que je n'ai pas vraiment le temps...Je vais donc poster tous les articles qui sont parus sur Justine ces dernières semaines, puis à mon tour faire un article, car il subiste quand même quelques petites fautes concernant la blessure de Justine,..Merci de votre compréhension,Wendy Germeys alias jujufanPhoto: www.gettyimages.com

22:50 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/02/2005

Traduction de l'article du site de sporza.be

 
(photo Belga) Justine Henin-Hardenne est encore plus proche de son retour, des fans et des fleurs.

« Justine est à la fin de sa revalidation »

Lundi 07/02/05 – Le site de Justine Henin-Hardenne annonce de bonnes nouvelles. L’ex numéro 1 mondiale (actuelle 15ème mondiale) peut presque revenir sur un court.

 « Bonnes nouvelles » titre le site de Justine Henin. « Il semble que Justine est arrivée à la fin de sa revalidation ». Henin a des problèmes avec une tendinite au genou droit.

Justine Henin-Hardenne (photo Belga)

« Si tout se passe bien, elle pourra commencer à se réentraîner dans quelques jours. » Henin n’a pas encore donné de date précise, mais elle est certaine que ce n’est qu’une question de jours.

Entre-temps, le tournoi WTA de Charleston a annoncé lundi que Henin avait promis de prendre part à ce tournoi, en avril. « C’est ici que Justine a conquis son 1er titre au Etats-Unis. Nous espérons sa venue. »


Source: www.sporza.be
 
Traduction de Wendy Germeys alias jujufan

20:36 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nouveau sondage!!!!!!!!!

sondage!!!
 
La question:
"Justine redeviendra-t-elle numéro 1 mondiale et gagnera-t-elle encore des tournois du Grand Chelem?"
 

 
N'hésitez pas à répondre, même si votre réponse est négative
 

 

00:56 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

"Justine is aan het einde van haar revaliditie" - sporza.be

Pour les néerlandophones qui passeraient sur mon blog, voilà une nouvelle sur Justine en Néerlandais, je vais bien sûr la traduire en Français ;)

(foto Belga) Justine Henin-Hardenne staat weer een stukje dichter bij de terugkeer, de fans en de bloemen.

 

"Justine is aan het einde van haar revalidatie"

ma 07/02/05 - De webstek van Justine Henin-Hardenne meldt positief nieuws. De ex-nummer 1 van de wereld (tegenwoordig nummer 15) mag bijna weer de court op.

"Positief nieuws", titelt de website van Justine Henin. "Het lijkt erop dat Justine aan het einde van haar revalidatie is gekomen." Henin sukkelt met een peesontsteking in haar rechterknie.
Justine Henin-Hardenne
(foto Belga)
"Als alles goed blijft verlopen, zal ze over enkele dagen weer kunnen beginnen te trainen." Een precieze datum geeft Henin nog niet, maar ze is ervan overtuigd dat het een kwestie van dagen is.

Intussen meldt WTA-Charleston dat Henin maandag heeft toegezegd om deel te nemen aan dat toernooi, in april. "Justine veroverde hier haar eerste titel in de VS. We kijken uit naar haar komst."
Source: www.sporza.be

00:42 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

"Eclaircie en vue pour Henin-Hardenne" - sport.be

Eclaircie en vue pour Henin-Hardenne 08-02-2005
Justine Henin-Hardenne devrait recommencer à frapper la balle d'ici très peu de temps. Sa douleur au genou s'est considérablement estompée et son site internet précise qu'elle arrive au terme de sa revalidation. En attendant qu'elle reprenne le chemin des courts, Justine a confirmé sa participation au tournoi WTA de Charleston en avril prochain.

Source: www.sport.be

Courage Ju, tu arrives à la fin des galères !!!!!


00:17 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/02/2005

"Justine Henin-Hardenne ne s'entraîne toujours pas" - lalibre.be

Justine Henin

Justine Henin-Hardenne ne s'entraîne toujours pas
Belga

OLIVIER PIRARD

Justine Henin-Hardenne, désormais 15-ème joueuse mondiale, «continue à récupérer », mais n'a pas encore repris l'entraînement, peut-on lire sur son site internet, mardi.

L'ex-numéro 1 mondiale, est au repos depuis trois semaines en raison d'une inflammation au tendon du genou droit. «Il y a une dizaine de jours, son genou droit la faisait encore souffrir. A présent la douleur s'est sensiblement estompée. Cette évolution positive devrait donc lui permettre de reprendre les entraînements dans quelques temps, dès qu'elle ne ressentira plus la moindre douleur », rajoute le communiqué sans plus de précision sur la date de reprise de Justine Henin-Hardenne.

Victime d'un cytomégalovirus qui l'avait contrainte au repos durant la majorité de l'année 2004, la championne olympique avait repris, avec bon espoir, sa préparation pour la saison 2005, mais, renonçant au tournoi de Sydney dans un premier temps, elle était aussi contrainte de déclarer forfait pour l'Open d'Australie dont elle était alors la tenante du titre.

La blessure remonterait au 28 décembre dernier lorsqu'elle s'entraînait en Floride. «J'ai commencé à avoir mal au genou, et cela a été de mal en pis dans les jours suivants » avait alors déclaré Justine Henin-Hardenne à son arrivée en Australie avant de revenir en Belgique début janvier.

Source: www.lalibre.be



21:16 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Henin n'est plus à genou" - sport.be

Henin n'est plus à genou 01-02-2005
Justine Henin-Hardenne est débarassée de son mal de genou qui vient de la tenir éloignée des courts ces trois dernières semaines. Elle ne serait plus affectée que par une légère gêne. Elle reprendra très prochainement le chemin de l'entraînement.

"Il y a une dizaine de jours, son genou droit la faisait encore souffrir. A présent la douleur s'est sensiblement estompée. Cette évolution positive devrait donc lui permettre de reprendre les entraînements dans quelques temps, dès qu'elle ne ressentira plus la moindre douleur", ajoute le communiqué sans plus de précision sur la date de reprise de Justine Henin-Hardenne.


Source: www.sport.be


21:15 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/01/2005

Mon courrier dans le Télépro :)

En lisant le Télépro un jour, je suis tombée sur le courrier des lecteurs. Une dame de Floreffe avait écrit car elle trouvait "honteux" que Justine n'aie pas signé d'autographes à ses filles...J'étais un peu sidérée par cette réaction, j'ai donc décidé de répondre, quitte à ce que mon courrier ne soit pas publié!
Et il l'a été :d Même si la rédaction a changé quelques mots dans mon texte, je suis contente qu'il soit paru, surtout que c'est pour défendre Justine et ouvrir les yeux à certaines personnes qui croyent que notre Médaillée d'Or est un robot qui signe des autographes..
 
Mon texte original (si vous voulez lire :) )
 
"Monsieur, Madame,
Je vous écris pour vous exprimer un « coup de gueule » que j’ai eu en lisant le courrier de L.S de Floreffe : « Et notre autographe, Juju ? » dans le courrier des lecteurs.
Je voudrais tout d’abord préciser que je suis une fan inconditionnelle de notre Médaillée d’Or, et que j’ai 14 ans.
J’étais présente le dimanche 19 décembre au Spiroudôme de Charleroi pour voir mon idole. Je voudrais quand même préciser aux personnes qui disent que Justine Henin-Hardenne n’est pas sympathique avec ses fans qu’ils ont complètement tort, je vais vous expliquer pourquoi. Justine est une joueuse de tennis, pas une personne qui signe des autographes pendant des heures , je suis d’accord, elle a une très grande popularité dans notre pays, mais de là à dire « Oui, Justine n’est pas sympa, elle n’a pas voulu signer des autographes » quand on a pas eu d’autographe, c’est juger sans savoir. J’étais à Charleroi depuis 10h du matin pour assister au clinic (les 4 joueuses ont joué avec des enfants des clubs environnants) et je tiens à préciser qu’il y a eu une séance de dédicace pendant au moins 1 heure, tous les enfants sans exception ont pu avoir les autographes des 4 joueuses. Pour ce qui est des autographes après les matchs, Justine en a bien signé quand même, mais elle n’a pas le temps d’en signer 5000 non plus ! Les joueuses n’ont pas que cela à faire quand même, pensez bien, elles viennent de jouer un match (parfois qui a duré longtemps) et on envie de se rafraîchir, et en plus, quand on subit une défaite devant son public et ses fans, je pense qu’on n’a pas envie de rester 3 heures sur le terrain. Justine est une Grande Dame du tennis , et je pense que les victoires qu’elle apporte à ses fans et à la Belgique entière valent bien plus qu’un autographe.

Pour lire le texte qui est paru dans le Télépro, vous pouvez cliquez sur la photo ;)
Merci à Caroline pour la photo :)

13:07 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/01/2005

"Justine est la meilleure" - dhnet.be


[Ju et Lindsay - Indian Wells 2004]

«Justine Henin est la meilleure» (12/01/2005)

Le beau compliment de Lindsay Davenport, actuel numéro un mondial, à la Namuroise

SYDNEY On a tendance à l'oublier mais c'est bien Lindsay Davenport qui occupe toujours la première place de la hiérarchie mondiale. Alors qu'on la disait proche de la retraite suite à une collection de bobos, l'Américaine a retrouvé une deuxième jeunesse l'année passée en remportant la bagatelle de huit tournois. «Cela fait bizarre car je n'ai pas gagné le moindre Grand Chelem et, ces dernières années, j'ai été nettement dominée par mes grandes adversaires, notamment les Belges et les soeurs Williams. Mais c'est le verdict des ordinateurs. En fait, j'ai bénéficié à la fois des absences de Justine Henin et de Kim Clijsters et de l'irrégularité de Serena... » explique-t-elle, visiblement amusée par ce bon coup.

Ceci dit, Davenport entend bien défendre avec conviction ce nouveau rang tombé du ciel! «Mon objectif est de remporter, en 2005, un tournoi du Grand Chelem. Peu importe lequel! Après, je crois qu'il sera temps d'arrêter définitivement...»

A ce jour, la championne californienne a déjà accroché à son palmarès trois épreuves du Grand Chelem (US Open 98, Wimbledon 99 et Australia Open 2000). «En gagner un quatrième serait, pour moi, l'aboutissement d'un rêve...»

Lors du prochain Open d'Australie, la Californienne aura un beau coup à jouer. Victorieuse du tournoi en 2000, elle espère frapper fort. «J'aurai l'avantage de jouer sans pression. Je sais que ma carrière est derrière moi. Là, j'ai tout à gagner. C'est du bonus...»

Bien dans sa tête et bien dans son corps, Lindsay Davenport veut encore se faire plaisir. C'est tout. A vingt-huit ans, l'élève d'Adam Peterson rêve d'un dernier tour de piste sous les flashes des projecteurs avant de tirer sa révérence. «Je sais que, physiquement, ce sera difficile. Je suis très fragile, surtout au niveau des genoux. Et le rebound ace est très exigeant pour les articulations. Mais je vais tout faire pour m'offrir une dernière grande victoire. Ce serait fantastique...»

Lucide, elle se sait intrinsèquement inférieure à de nombreuses rivales. A notre confrère Alain Deflassieux, de L'Equipe, elle faisait récemment une analyse très intéressante de la hiérarchie du tennis féminin. «Justine Henin était largement au-dessus des autres lors des trois premiers mois de 2004. Puis, elle s'est blessée. Pour moi, elle est la meilleure. Et puis, je n'oublie pas Serena Williams. Sa saison n'a pas été bonne mais elle a prouvé, notamment lors du Masters, qu'elle pouvait encore prétendre à la première place...»

Mais cette lucidité ne freine pas son ambition. Sur son expérience, sur son talent et sur sa puissance athlétique, Lindsay Davenport a encore son mot à dire. A Melbourne, elle essayera de le prouver...

Mig. T.

© Les Sports 2005

Source: www.dhnet.be

21:09 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Justine m'impressionne par sa volonté" - lalibre.be

«Justine m'impressionne par sa volonté»
Ph.Lac.


Pat Etcheberry, préparateur physique,
a trouvé Justine Henin-Hardenne dans un état d'esprit exemplaire.

Agassi, Courier, Sampras, Bruguera, Kafelnikov, Medvedev, Seles, Sanchez, Capriati, Majoli et, bien sûr, Henin: tous ces noms ronflants ont, un jour ou l'autre, obéi aux ordres formels de Pat Etcheberry. Le «sorcier» de Saddlebrook est le dernier en date à s'être occupé de la préparation de Justine Henin. Quand il nous a rencontré, il ne se doutait évidemment pas, comme nous, que la Belge allait devoir brutalement mettre un terme à son retour à la compétition.

«En fait, ici, ce n'est pas véritablement la préparation de l'Open d'Australie qui constituait notre objectif, précise Pat Etcheberry, mais plutôt la perspective de lui donner de bonnes bases physiques pour l'ensemble de la saison. A mes yeux, elle était d'ailleurs physiquement prête pour Melbourne. Ce qui lui manquait le plus, c'était l'accumulation des matches. Et ce n'est possible qu'à travers la véritable compétition.»

Pour le reste, Pat Etcheberry a effectivement trouvé sa «cliente» dans un état d'esprit exemplaire. «Henin, c'est un plaisir de travailler avec elle. Elle me fait irrésistiblement songer à Jim Courier car, comme lui, il suffit de lui dire de faire quelque chose, et elle l'effectue immédiatement. Croyez-moi, c'est loin d'être le cas des autres joueurs de haut niveau avec lesquels j'ai pu travailler et je travaille encore. Pour nombre d'entre eux, à la différence de Henin et de Courier, je devais ou je dois tourner les exercices en jeu pour qu'ils les appliquent.»

Pas Justine Henin. Monstre de volonté et dont l'esprit est perpétuellement rivé sur la perfection. «Tout de suite, j'ai été impressionné par son volume de travail. A ce niveau, de toutes celles dont j'ai eu à m'occuper, elle est de loin la meilleure. Au début de notre collaboration, il fallait lui donner une base de travail sur du long terme. Mais aujourd'hui déjà, quand on se retrouve, on arrive plus vite à l'objectif recherché.»

Sous les ordres de ce naturalisé américain dont la base est donc fixée à Saddlebrook, Justine Henin travaille forcément la base de ses coups naturels mais aussi, et surtout, le placement de ses pieds, la tonicité du premier démarrage, bref tout ce qui touche de près ou de loin le bas de son corps. «Elle est loin d'avoir atteint son véritable potentiel. La première fois qu'on s'est rencontré, elle m'a demandé de l'aider à devenir n°1 mondial. Elle y est arrivée. Désormais, et c'est la promesse que je lui ai faite, je veux la ramener à cette première place mondiale pour de nombreuses années!»

Un pari qui vient de connaître un coup d'arrêt imprévu. Mais connaissant les deux, ce n'est que partie remise...

© Les Sports 2005

Pat à l'oeuvre :) (photo du site de Saddlebrook)


Source: www.lalibre.be

20:55 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Les travaux forcés de Justine Henin" - lalibre.be

Tennis

Les travaux forcés de Justine Henin
PHILIPPE LACOURT

Mis en ligne le 11/01/2005
- - - - - - - - - - - 

C'est à Saddlebrook, en Floride, que Justine Henin-Hardenne était allée préparer sa rentrée.
La Rochefortoise y a maintenant ses repères.

D.R.

ENVOYÉ SPÉCIAL À SADDLEBROOK

A bout de souffle, la chemisette détrempée et le regard vidé, Justine Henin crie grâce. Depuis nonante minutes, sous le regard désintéressé des alligators qui sommeillent au bord des lagons avoisinants, notre championne multiplie les exercices spécifiques inventés par Pat Etcheberry, son préparateur physique. A la voir, là, frapper avec énergie dans une balle invisible lancée virtuellement par son coach, on a du mal à imaginer qu'elle puisse souffrir, comme elle l'a affirmé le week-end dernier, d'une gêne au niveau du genou droit. Sinon, comment aurait-elle fait pour survivre aux supplices que ses proches lui ont imposés depuis plus de dix jours, date de son arrivée à Saddlebrook, un lieu aussi mythique que celui de Bolletieri pour ceux qui apprécient le tennis agressif?

10 à 12 semaines par an

«En fait, j'ai découvert cet endroit en avril 2002! confie Justine Henin. Immédiatement, j'y ai eu mes repères car ce «resort» a l'immense avantage de regrouper, dans un même lieu, tous les ingrédients qui servent à la préparation des sportifs d'élite. Ici, non seulement je peux choisir la surface du terrain sur laquelle je veux m'entraîner, mais j'ai également à ma disposition un centre de fitness à la pointe, une portion de sable mou dans laquelle je travaille des démarrages, sans oublier tout un environnement qui marie à la fois la notion de travail et de plaisir.»

Saddlebrook, Justine Henin y passe désormais entre dix à douze semaines par an. Des semaines où, comme ce fut encore le cas cette fois-ci, elle alterne les séances sur et en dehors du terrain. Face à Mark Forster, 200e joueur mondial, le sparring-partner attitré mis à sa disposition, elle répète ses gammes techniques sur un rythme endiablé.

Revers, coups droits, volées courtes ou longues, retours de service et déplacements latéraux, toute la gamme technique est vue et revue au quotidien sous un soleil qui n'offre aucun pardon.

A croire que le mérite de la Rochefortoise se comptabilise au nombre des gouttes, grosses comme son pouce, qui perlent sur son faciès émacié. Mais qu'écrire, alors, de la véritable séance de torture qui l'attend au coucher du soleil! Priée de slalomer entre des cônes comme un membre de l'équipe d'Autriche de ski alpin, invitée à s'échapper de la ligne de fond alors qu'elle est retenue à la taille par un puissant élastique, condamnée à affronter son... mari au lancer du «medecine ball», rien de ce qui peut accélérer sa préparation ne lui est épargné.

«Pat Etcheberry m'a donné les bases sur lesquelles, désormais, je peux compter! affirme Justine Henin. Aujourd'hui, rien ne m'effraie physiquement après avoir travaillé avec lui. Et puis, ici, à Saddlebrook, chaque endroit suinte la volonté de se dépasser. Aux murs, il n'y a pas de posters des stars qui sont passées par cet endroit, mais la présence de leurs esprits, néanmoins, est très perceptible. C'est ce qui vous pousse vraiment à souffrir pour vous hisser sur les marches qui les ont toutes menées à la gloire.»

Une gloire qui est devenue la sienne. Car si, à Saddlebrook, Justine Henin peut se promener partout sans que personne ne songe à la déranger, on devine dans le regard des autres joueurs l'admiration qu'ils vouent à celle qui, pour eux, est plus que jamais «the number one in the world»...

© Les Sports 2005


Source: www.lalibre.be

20:50 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/01/2005

"Henin et Clijsters spectatrices de L'Open d'Australie" - dhnet.be

Henin et Clijsters spectatrices de l'Open d'Australie (10/01/2005)
© Photonews
La tenante du titre et la finaliste de l'édition 2004 ont définitivement renoncé à jouer sur les courts de Melbourne

SYDNEY Mardi dernier, à Saddlebrook, quand elle se livra à une ultime séance d'entraînement avant d'embarquer, deux heures plus tard, pour l'avion qui devait la mener à Sydney, Justine Henin était à des années-lumière d'imaginer que son séjour australien n'excéderait pas quelques jours. Or, aujourd'hui, la réalité, cruelle, est là: l'Open d'Australie, dont elle est la tenante du titre, c'est via son écran de télévision qu'elle est, désormais, condamnée à le suivre. La gêne au genou droit qu'elle ressentait très légèrement lors de sa préparation floridienne s'est effectivement muée en microfissure d'un os (le condyle fémoral), blessure qui va l'écarter des courts pour plusieurs semaines. «Depuis quelques jours, Justine sentait, en effet, une légère douleur au genou droit. Samedi, elle s'est entraînée sans le moindre problème pendant 45 minutes, puis sur un retour de service, elle a eu fort mal», a expliqué pour sa part Carlos Rodriguez, l'entraîneur de la jou- euse.

Immédiatement, elle a signifié son forfait pour le tournoi de Sydney qui débute ce lundi. Puis, guidée à la fois par la sagesse et par le verdict de l'examen au scanner passé dans un hôpital local, elle a informé Paul McNamee, le directeur de l'Open d'Australie, qu'elle ne viendrait pas à Melbourne, lundi prochain, pour défendre son titre. «Je suis si déçue de ne pouvoir jouer en Australie et défendre mes titres (NdlR: elle avait aussi remporté, l'année dernière, le tournoi de Sydney), ajoutera la Rochefortoise. Une déception d'autant plus forte que je me sentais en forme et vraiment prête à jouer après tous mes problèmes de l'an dernier. Mais parce que je ne m'étais pas entraînée beaucoup ces derniers mois, je savais qu'il existait un risque de blessure. Cette blessure est sans doute plus difficile à accepter que ce qui m'est arrivé l'an dernier (cytomégalovirus) parce que tout le reste est parfait et parce que je sentais que mon tennis s'améliorait.»

A la peine contre des... juniors!

Analyse que nous pouvons, en effet, confirmer. Au fil des jours passés à Saddlebrook, la Belge s'était effectivement réconciliée avec son tennis après avoir peiné à trouver ses marques. Ainsi, par deux fois, et alors qu'elle se mesurait aux actuels numéros 1 et 2 mondiaux dans la catégorie juniors, elle se fit battre assez sèchement. Mais après dix jours passés à accumuler à la fois les exercices techniques et physiques, toutes ses bonnes sensations semblaient être revenues, sa seule crainte se résumant, alors, dans un manque évident de compétition après une si longue absence. Absence qui va donc, hélas! encore se prolonger car on imagine mal que les examens médicaux qu'elle va (re)passer cette semaine en Belgique infirment les verdicts tombés ce week-end à Sydney. «C'est ennuyeux pour moi, c'est évident, a encore ajouté Justine Henin, mais je veux être prudente, ne pas me presser. Je reviens déjà de loin...»

De si loin que le tennis belge souffre de voir ses deux championnes fréquenter avec plus d'assuidité les salles d'attente des hôpitaux que la terre des exploits. Un genou droit qui fait des siennes pour l'une, un poignet gauche récalcitrant pour l'autre: il n'en faut pas plus pour que l'Open d'Australie, lundi, débute sans les deux joueuses qui, voici douze mois, avaient su faire fondre de plaisir le public de Melbourne et la Belgique entière. Mais soyons optimiste: Henin et Clijsters de retour sur le devant de la scène, ce n'est plus qu'une question de... temps!

SYDNEY Absente tant à Sydney qu'à Melbourne, Justine Henin va évidemment rétrograder dans la hiérarchie mondiale. Elle qui n'a donc plus joué en compétition depuis sa défaite en huitième de finale de l'US Open devrait, en effet, retomber, à la fin janvier, aux environs du 17e ou 18e rang mondial. Une chute qui pourrait d'ailleurs se prolonger si, comme c'est fort probable, elle doit aussi faire l'impasse sur les tournois programmés en février, en mars et en avril. Nul doute qu'à ces dates-là, c'est au-delà du Top 20 qu'on risque de retrouver celle qui, à Athènes encore, était classée numéro 1 mondial. Un classement qu'elle pourrait néanmoins... conserver si elle ne participe à aucun tournoi avant la date du 6 mars! Un règlement interne de la WTA précise, en effet, que toute joueuse blessée qui ne joue pas un match officiel pendant minimum six mois bénéficie d'un statut spécial lors de son retour sur les terrains. En fait, il s'agit du statut de tête de série protégée, statut qui permet donc à une joueuse ayant chuté au classement suite à une absence de plus de six mois d'hériter d'un classement fictif équivalent au classement qui était le sien lors de son dernier match officiel en tournoi, soit pour elle la première place mondiale. Faites les comptes: pour Justine Henin, ce serait donc le 6 mars, sachant que son dernier match officiel remonte au 6 septembre, lors de l'US Open. En clair, cela signifie que si la Belge ne renoue avec la compétition officielle qu'au-delà du 6 mars, à partir de cette date, elle entrerait dans les tournois comme tête de série, ce qui lui épargnera toute confrontation précoce avec les joueuses mieux classées qu'elle. A quand, dès lors, son retour officiel? Si c'est à la mi-mars, ce sera sur surface dure et sur le sol américain. Sinon, il faudra patienter jusqu'en avril, et l'ouverture de la saison sur terre battue...

La microfissure d'un os au niveau du genou dont vient d'être victime Justine Henin-Hardenne constitue d'évidence un coup dur supplémentaire dans une période de galère qui dure depuis neuf mois maintenant. Atteinte d'une infection virale de type cytomégalovirus au printemps dernier, la Namuroise avait passé la majeure partie de son année 2004 à se morfondre chez elle, à Wépion, dans l'attente de pouvoir enfin retrouver le chemin des courts. Eliminée dès le deuxième tour à Roland-Garros, forfait à Wimbledon, elle eut comme seul rayon de soleil la conquête de la médaille d'or aux Jeux Olympiques d'Athènes, avant de connaître une nouvelle désillusion sous la forme d'une défaite en huitièmes de finale à l'US Open qui la poussa à mettre un terme à sa saison. Retombée au huitième rang mondial, elle piaffait d'impatience à l'idée de revenir à la compétition. La voilà une nouvelle fois obligée de faire preuve de patience.

S.F.

© Les Sports 2005

Philippe Lacourt

© Les Sports 2005

Source: www.dhnet.be


20:56 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2005

La malédiction s'acharne sur Justine" - dhnet.be

La malédiction s'acharne sur Justine Henin (09/01/2005)
© AP
Blessée au genou, elle renonce à disputer l'Australian Open. Olivier Rochus - Malisse gagne la finale du double à Adélaïde!

SYDNEY Justine Henin-Hardenne (WTA 8) ne disputera pas l'Australian Open! L'annonce de son forfait, faite depuis Sydney, où elle devait effectuer son grand retour à la compétition, a fait l'effet d'un coup de tonnerre en plein ciel azur. Victime d'une micro-fissure d'un os au niveau du genou droit, la championne olympique a renoncé à défendre son titre à Melbourne pour ne pas hypothéquer la suite de sa saison.

«Depuis quelques jours, Justine sentait une légère douleur au genou droit, expliqua Carlos Rodriguez, par le biais du portail internet de sa joueuse. Après deux jours de repos, cela allait, cela dit, beaucoup mieux. Hier (NdlR: vendredi), elle s'est entraînée sans le moindre problème pendant 45 minutes. Puis, sur un retour de service, elle a eu fort mal. Il s'agit d'une micro-fissure de l'os. Le genou n'est heureusement pas touché. Elle se rétablira en une à trois semaines. On nous a dit qu'on pouvait rester ici à Sydney, pour aller à Melbourne la semaine prochaine, au cas où elle ne sentirait plus rien, mais on ne veut pas prendre de risques. On va rentrer en Belgique.»

L'année 2005 ne peut donc, quelque part, plus mal commencer pour Justine Henin. Enfin débarrassée du maudit cytomégalovirus qui lui avait pourri l'existence durant une grande partie de la saison 2004, elle s'apprêtait à faire sa réapparition sur le circuit avec une grande faim de tennis. Malheureusement, il lui faut une nouvelle fois déchanter.

«Je me sentais en forme et vraiment prête à jouer après tous mes problèmes de l'année passée, confia-t-elle sur son site, ajoutant, en conférence de presse, que «cette blessure est probablement plus dure à accepter que ce qui m'est arrivé l'année dernière vu que tout le reste va bien et que mon tennis s'améliorait.»



L'horizon semblait, en effet, enfin s'être éclairci pour l'ancienne première joueuse mondiale. Après une rentrée en demi-teinte lors du Women Tennis Trophy, au Spiroudôme, elle restait sur deux bonnes semaines de préparation à Saddlebrook, sous la houlette de Pat Etcheberry. Le Chilien lui-même s'était exprimé avec optimisme sur son retour, même s'il restait clair qu'il lui faudrait disputer quelques matches avant de retrouver toutes ses sensations. Cette blessure, que Carlos Rodriguez faisait mine, au micro de la VRT, d'imputer, en partie, «au stress qui grandit toujours à l'approche d'un Grand Chelem» et «à l'angoisse qui est toujours présente dans l'esprit de Justine» sera venu tout remettre en cause, incitant la Namuroise, vu son passif médical récent et son manque de compétition, à emprunter la voie de la sagesse.

«C'est ennuyant pour moi, mais bon, c'est l'histoire de trois semaines ou moins. Je vais être prudente, ne pas me presser, je reviens déjà de loin. De toute façon, il faut être réaliste, je ne saurais pas tenir deux semaines en Grand Chelem, je ne tiens déjà pas une heure en entraînement», conclut-elle.


 

Source: www.dhnet.be

14:33 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Après Kim, Justine..." - Sport.be

Après Kim, Justine... 08-01-2005
Après Kim Clijsters, Justine Henin-Hardenne doit également faire l'impasse sur l'Australian Open en raison d'une blessure au genou.

Justine Henin-Hardenne ne pourra donc pas défendre son titre à l'Australian Open, premier tournoi du Grand Chelem de la saison. La championne olympique souffre d'une blessure au genou et doit observer quelques semaines de repos. La Rochefortoise, avait déjà déclaré forfait pour le tournoi WTA de Sydney, qui débute ce dimanche.

Plus tôt cette semaine, Kim Clijsters avait également annoncé qu'elle ne prendrait pas part à l'Australian Open. Elle se rétablit toujours de son poignet blessé.

Justine Henin-Hardenne s'est occasionné sa blessure le 28 décembre lors d'un entraînement en Floride. Elle ne s'était pas entraînée pendant quatre jours après son arrivée en Australie et espérait que la blessure allait évoluer favorablement. Mais cela n'a pas été le cas. Après 45 minutes d'entraînement vendredi, l'ancienne numéro 1 mondiale a ressenti une forte douleur sur un retour de service. 

Notre compatriote subira un scanner samedi à Sydney. Les médecins ont décelé une légère déchirure au genou droit. Henin-Hardenne doit observer quatre à six semaines de repos.

Noé Fajersztajn

Source: www.sport.be

14:31 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Micro-fissure au genou, retour reporté de Justine

Justine Henin-Hardenne ne fera pas son retour à Sydney, en cause, la micro-fissure d'un os situé près de son genou droit.
"Ce sera l'affaire de trois semaines" disait Justine pendant l'interview de Rtl-Tvi, mais le temps de guérir, de bien se réentraîner, la Belge pourrait revenir dans 2 mois minimum. C'est certain, la Médaillée d'Or est guérie de son cytomégalovirus, mais c'est souvent possible de se blesser après plusieurs mois d'absence.
"Je ressentais déjà une petite gêne pendant mon entraînement en Floride (ndlr: Justine s'est entraînée à Tampa avec son préparateur physique, Pat Etcheberry jusque le 3 janvier et s'est envolée le 4 vers l'Autralie en vue de s'acclimater et de bien se préparer sur les courts de Sydney) et hier, j'ai encore ressenti la même douleur au genou droit" expliquait Justine. Après avoir passé une raisonance maniétique, le verdict des médecins australiens est tombé: micro-fissure au genou, synonyme de repos...
Le retour de Justine prendre encore quelques temps... Elle ne défendra pas son titre à Sydney ni celui du Grand Chelem acquis à Melbourne l'année dernière contre Kim Clijsters 6-3, 4-6, 6-3, les paris sont donc ouverts pour sa succession, Amélie Mauresmo résistera-t-elle à la vague russe? Réponse après le tournoi...
Justine n'a donc plus rien à faire en Australie (à moins qu'elle ne veuille un peu bronzer!...) et va donc revenir en Belgique pour se reposer. Ces fans attendaient impatiemment son retour, mais maintenant, ils vont se résoudre à (encore) attendre..Mais ce n'est certainement pas un problème pour eux, vu qu'avec les événements de l'année passée, ils ont appris, comme leur championne, à s'armer de patience, et soutenir leur championne dans les moments plus "difficiles".
Les fans sont donc armés de patience et attendront le moment tant attendu du retour de leur joueuse préférée sur les courts. Mais beaucoup de questions subsistent : Justine guérira-t-elle définitivement? Gardera-t-elle une petite gène après sa guérison? Et la question que tout le monde se pose: la Belge reviendra-t-elle un jour à son meilleur niveau? A cette question, il est possible de répondre. Justine a toujours envie de gagner, de reconquérir la couronne mondiale, reste que la santé n'y est pas... La santé de Justine n'est pas au beau-fixe, mais, c'est certain avec son ambition et sa rage de vaincre, la petite Rochefortoise reviendra à son niveau, même s'il faudra 1 ou 2 ans!
 

Article de jujufan alias Wendy Germeys 




14:26 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2005

Bonne année 2005!




Nous sommes le 3 janvier, mais celà ne m'empêche pas de vous souhaiter à tous et toutes:

Une très Bonne Année 2005





J'espère que tous vos voeux se réaliseront!!! et...
que Justine reviendra très vite à son plus haut niveau!!!




Quelle Belle photo :d lover (trouvée sur Google)

typing  wave






15:39 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Justine préfère les...impaires!" - Dhnet.be

Justine préfère les... impaires! (03/01/2005)
Les années paires ne réussissent jamais à l'ancien n°1 mondial

BRUXELLES Pour Justine Henin et Kim Clijsters, l'année 2005 sera celle de tous les défis! Les deux championnes belges occupent respectivement les 8e et 22e places du classement de la WTA. Et les deux anciennes premières joueuses mondiales entendent, bien sûr, remonter dans la hiérarchie le plus vite possible...

Ce ne sera pas nécessairement évident. Justine aura, en effet, durant le premier tiers de la saison, de nombreux points à défendre. Entre janvier et mars 2004, elle avait remporté successivement les tournois de Sydney, de Melbourne, de Dubaï et d'Indian Wells! A partir d'avril, en revanche, elle pourrait collectionner les bons points puisque son maudit virus l'avait obligée, l'an passé, à faire l'impasse sur la plupart des tournois.

Curieusement, les années impaires réussissent d'ailleurs beaucoup mieux que les années paires à la championne de Wépion. Révélée en 1997 par sa victoire au tournoi de Roland-Garros juniores, puis en 1999 par son succès au tournoi WTA d'Anvers, elle avait signé ses premiers grands exploits en 2001 (demi-finale à Roland-Garros, finale à Wimbledon) avant de réussir une année 2003 exceptionnelle (8 victoires, dont Roland-Garros et l'US Open).

Ses performances lors des années paires furent, en revanche, bien moins brillantes: pas le moindre succès et une mystérieuse maladie en 2000, deux petites victoires en 2002 (à Berlin et à Linz) et ce maudit virus en 2004 qui l'obligea à plusieurs mois de repos. A titre d'exemple, lors des années paires, Justine n'a jamais fait mieux qu'un deuxième tour à Roland-Garros et qu'un huitième de finale à l'US Open.

Volontiers superstitieuse, la Namuroise a probablement remarqué ce curieux phénomène et a dû, dans ce contexte, changer avec plaisir d'agenda vendredi dernier!

En stage de préparation dans son fief de Saddlebrook, en Floride, depuis une dizaine jours, Justine Henin rejoindra Sydney dès ce lundi. C'est, en effet, dans la ville olympique qu'elle disputera, la semaine prochaine, son premier tournoi de l'année. Il s'agira de son premier match officiel depuis son huitième de finale de l'US Open face à Nadia Petrova...

Le retour sur scène de Kim Clijsters n'est, lui, pas encore clairement fixé. La Limbourgeoise soigne toujours son poignet gauche. Elle devrait reprendre un entraînement intensif en ce début d'année et pourrait renouer avec la compétition en février, à Pattaya ou à Paris, avant de participer au Proximus Diamond Games d'Anvers.

D'ici là, malheureusement, elle perdra encore de nombreuses places au classement. Faut-il rappeler qu'elle avait atteint la finale de l'Open d'Australie en 2004...

La renaissance n'en sera que plus intense!

Miguel Tasso

© Les Sports 2005

Source: www.dhnet.be


15:28 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/01/2005

"Sous le soleil de Floride" - Sport.be

Sous le soleil de Floride 30-12-2004
Justine Henin-Hardenne s'entraîne pour le moment à Saddlebrook. Selon son mari, elle retrouve peu à peu ses sensations.

Après l'Espagne, Justine Henin-Hardenne a retrouvé Pat Etcheberry en Floride. A en croire Pierre-Yves, qui s'exprime via le site internet officiel de Justine, "les premiers jours ont été difficiles, mais maintenant, ça va mieux, elle retrouve ses sensations". Tennis (en compagnie de Carlos Rodriguez) et entraînements physiques bercent les journées de l'ancienne numéro un mondiale.

Le 3 janvier prochain, elle s'envolera pour Sydney, où elle jouira d'une semaine d'acclimatation avant d'entamer le tournoi préparatoire à l'Australian Open

Source: www.sport.be
 
P.S de jujufan: article un peu tard sur ce blog, mais preuve que Justine s'entraîne à Tampa et qu'elle reviendra bien vite en pleine forme sur les courts :)

15:04 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/12/2004

"Justine Henin-Hardenne, déesse de l'Olympe" - Dhnet.be

Justine Henin-Hardenne, déesse de l'Olympe (29/12/2004)
© Belga
Rétrospective 2004 - Et dire qu'elle avait failli renoncer...

BRUXELLES Elle s'en souviendra toute sa vie. Le samedi 21 août, Justine Henin-Hardenne a été élevée au rang de déesse de l'Olympe par un triomphe en finale du tournoi des Jeux d'Athènes. Avec une classe folle et une volonté de fer, la Namuroise a chassé tous les doutes qui l'avaient envahie suite à la contraction d'un cytomégalovirus pour mater la concurrence et s'en aller décrocher la médaille d'or.

Ne manquez pas notre Rétrospective 2004

«Lorsque j'étais jeune, je rêvais surtout, d'une victoire en Grand Chelem, pas d'une médaille d'or aux Jeux Olympiques! expliqua-t-elle. Je dois bien avouer qu'aujourd'hui, mon opinion a changé. Je pense que je n'oublierai jamais le moment où j'ai été appelée à monter sur le podium. Les Jeux, ce fut magique...»

Sur le sol grec, Justine Henin a prouvé au monde entier qu'elle avait décidément tout d'une grande. Ce n'est, effectivement, que l'apanage des vraies championnes de réussir à retrouver d'emblée leur niveau après une longue absence. Seule une femme en... or pouvait réaliser pareille performance.

«Ce que j'ai fait à Athènes fut exceptionnel! confia-t-elle, d'ailleurs. Oui. J'ai le sentiment d'avoir pratiqué aux Jeux Olympiques l'un de mes plus meilleurs tennis. J'avais en moi une énorme fierté de revenir la plus forte possible. Je ne pourrai faire le bilan que dans quelques années, mais je pense que cette médaille d'or restera le plus beau souvenir de ma carrière.»

Rares, en tout cas, sont ceux en Belgique qui ont oublié cette demi-finale épique livrée contre Anastasia Myskina. Plus que la finale jouée à la perfection contre Amélie Mauresmo, c'est ce match-là qui restera dans les mémoires. Menée 5-1 dans la manche décisive après avoir pu servir pour le gain de la rencontre dans le deuxième set, Justine Henin finit par s'imposer 8-6 après une remontée fantastique qui alla jusqu'à faire pleurer son adversaire.

«Je me disais vraiment que le bronze, cela ne m'allait pas du tout!» lâcha-t-elle pour expliquer où elle était partie chercher cette énergie.

Payant par une rechute le coup de ses efforts pour inscrire en lettres d'or ce titre olympique à son palmarès, Justine Henin n'est plus, aujourd'hui, que huitième dans la hiérarchie mondiale. Il n'empêche, à Athènes, elle était bien la meilleure! Il y a même gros à parier que, pour tout l'or du monde, elle n'échangerait pas ce titre. Et dire qu'elle avait failli renoncer à effectuer le déplacement...

S. F.

© Les Sports 2004

Source: www.dhnet.be


18:40 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

27/12/2004

Nouveautés et actualisation

 

Comme "nouveautés":

-"Mieux connaître Justine"

-Un petit texte sur une de mes meilleures amies Cath

-Possibilité dès aujourd'hui d'accéder au sites des tournois que Justine va faire

-Ajout de quelques liens dans les Liens Utiles, les blogs de la Ju-Family, les sites de la Ju-Family

-Ajout de quelques photos dans les colonnes

-Les sponsors de Justine, possibilité d'accéder à leurs sites

-Les tournois du Grand Chelem, possibilité d'accéder aux sites également

-Le XML, accès direct au site Officiel de Justine

Comme actualisations:

-Remise à jour du Top 10

Bonne Visite

19:26 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mon blog a 1 an (h)

               
Cela fait exactement (le 23) 1 an que j'ai ce blog, que je l'actualise, que je travaille dessus,...
Je peux vous dire que ca passe vite lol
Un an, la saison 2004, une saison qui me marque, car c'est cette année que Justine a remporté son 3ème Grand Chelem, l'Australian Open, qu'elle a eu ce méchant virus, et qu'elle a surtout gagné la Médaille d'Or, c'est sûr, 2004 n'a pas été comme 2003, mais ce n'est pas pour cela que Justine a effectué une mauvaise saison (à mes yeux).
J'espère que mon blog vivra encore longtemps, que Justine reviendra à son meilleur niveau et gagnera encore plein de tournois!
 
Merci à tous pour vos visites
 

Justine Henin-Hardenne of Belgium poses




19:08 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/12/2004

Joyeux Noël :)

                  rene de noel  cloche de noel
 
JoYeUx NoEl

à tous et à toutes
 

cadeau de noel
 







20:57 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mes photos

Mes photos:
 
http://community.webshots.com/user/jujufan
 
-Photo du 5è WTT
-Photo de ma chambre alias musée dédié à Justine
 

20:38 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/12/2004

"Dernière halte avant l'Australie" - lalibre.be

Tennis

Dernière halte avant l'Australie
Laurent Monbaillu

Mis en ligne le 21/12/2004
- - - - - - - - - - - 

Justine Henin s'envole aujourd'hui pour Tampa
où l'attend Pat Etcheberry.
L'ex-n°1 mondial a trouvé les repères qu'elle était venue chercher à Charleroi.

BELGA

Pour son retour sur les courts après trois mois et demi sans compétition, Justine Henin-Hardenne cherchait avant tout, au Spiroudome de Charleroi, les points de repère qui lui ont fait défaut ces dernières semaines. Elle les a désormais trouvés. Les deux matches qu'elle a disputés ce week-end face aux 6e et 21e joueuses mondiales, même s'il ne s'agissait «que» d'une exhibition, ont été riches en enseignements et l'Ardennaise a ainsi pu constater que le chemin qu'il lui restait à parcourir pour revenir au sommet est encore long.

«Plus vivre dans l'urgence»

Lors du stage accompli en Espagne, elle a essentiellement travaillé son endurance et les aspects techniques de son jeu. Au vu de ce qu'elle a montré face à Dementieva et Dechy, la qualité de son service, un point qu'elle a cherché à améliorer, ne doit pas encore lui donner tous ses apaisements. Mais dans l'échange, on a pu s'apercevoir que Justine Henin n'avait évidemment rien perdu de ses qualités naturelles. Sa volonté d'aller de l'avant, affichée au cours du deuxième match, correspond au souhait de son coach Carlos Rodriguez, qui veut la voir plus entreprenante que par le passé. Consigne respectée donc, même si on ne peut juger son travail que sur le long terme.

Si la résidente de Wépion a été mise en difficulté, c'est principalement parce qu'elle ne pouvait soutenir de manière continue le rythme imprimé à la rencontre par ses adversaires. Et ce sera justement tout l'intérêt de la préparation physique qu'elle s'apprête à débuter sous les ordres de Pat Etcheberry. C'est, en effet, près de Tampa que Justine passera les fêtes de fin d'année, son départ pour la Floride étant programmé aujourd'hui. Pour elle, le compte à rebours a commencé... «L'année passée, j'aurais peut-être pris l'avion ce lundi à la première heure mais c'est le genre d'erreur que je ne veux plus commettre à l'avenir, expliquait la huitième joueuse mondiale samedi. Je ne veux plus vivre dans l'urgence, cela pompe beaucoup trop d'énergie. Je m'accorderai quelques jours de repos après chaque tournée pour favoriser ma récupération. Je veux travailler de manière plus réfléchie.»

Connaissant les méthodes du préparateur physique américain, Justine Henin doit toutefois s'attendre à ne pas avoir beaucoup de répit dans les semaines qui viennent. Sans doute sait-elle aussi que c'est le prix à payer pour étancher sa soif de victoires. Or ses ambitions ne pourront être trop élevées dans un premier temps comme le disait, à demi-mot, Carlos Rodriguez à l'issue du week-end carolorégien: «Si Justine arrive à prendre l'Open d'Australie comme un tournoi comme un autre, ça ira. Dans le cas contraire, ce sera, en revanche, très difficile...»

© Les Sports 2004

Source: www.lalibre.be


19:53 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Un rodage pour Henin" - lalibre.be

Women Tennis Trophy

Un premier rodage pour Henin
Miguel Tasso

Mis en ligne le 20/12/2004
- - - - - - - - - - - 

La Sportive de l'Année a perdu ses deux matches au Spiroudome

belga

CHARLEROI Justine Henin-Hardenne a pu mesurer, ce week-end, à l'occasion de la 5e édition du Women Tennis Trophy, le chemin qui lui restait à accomplir pour retrouver la grande forme. Battue samedi par la Française Nathalie Dechy (6-2, 7-5), la Namuroise s'est également inclinée, hier, en match de consolation, face à la Russe Elena Dementieva (6-2, 5-7, 6-2). On aurait tort, cependant, de s'inquiéter. Pour l'ancien n°1 mondial, il s'agissait de simples retrouvailles avec la compétition après quatre mois d'absence. On ne pouvait raisonnablement s'attendre à un miracle. «Je reviens progressivement à un bon niveau. Mais je manque encore de points de repère et de rythme. Je sors d'un excellent stage de préparation en Espagne et je m'apprête à en faire un second en Floride. Je suis sur la bonne voie mais je dois faire preuve de patience», expliquait-elle.

Le discours de son coach Carlos Rodriguez n'était pas très différent: «Les deux matches du week-end ont été très enrichissants. Samedi, Justine était un peu stressée à l'idée de rejouer un match de haut niveau. Elle ne s'est pas vraiment libérée et elle manquait d'explosivité. Dimanche, c'était meilleur. Elle est bien revenue dans le deuxième set. Et, surtout, elle a tenu le coup physiquement durant près de deux heures. Elle avait les jambes lourdes, quelques contractures dans les cuisses et un petit peu mal au dos. Mais elle n'était pas étouffée. C'est plutôt encourageant. Et puis, techniquement, il y a eu de bonnes choses, dans son désir d'aller de l'avant notamment...»

Combien de temps faudra-t-il à la récente Sportive de l'Année pour retrouver le sommet de sa forme? Mystère et balle de tennis! «La route est encore longue. On y verra plus clair à Saddlebrook. À Alicante, elle a effectué un travail de fond. En Floride, avec son préparateur Pat Etcheberry, il s'agira d'être plus pointu...» Il n'est pas question, pour l'heure, de remettre en question son programme du début de saison même si, hier, son coach confiait que «tout est envisageable». Théoriquement, Justine participera donc bien au tournoi de Sydney, puis à l'Open d'Australie. «J'espère qu'elle arrivera à un pic de forme à Melbourne. Mais ce ne sera pas évident car le délai est court.»

Justine, en tout cas, a un bon moral. «Je partirai un peu dans l'inconnu à Melbourne. Mais j'avais aussi participé aux Jeux Olympiques d'Athènes après une longue période d'absence. Et j'avais gagné. On verra...» déclare-t-elle.

Ce Women Tennis Trophy de Charleroi a connu un beau succès populaire. Le Spiroudo- me a affiché quasiment complet tout le week-end. Et, à l'arrivée, c'est Nathalie Dechy qui a remporté l'épreuve en dominant, en finale, la Russe Svetlana Kuznetsova en deux sets.

l'Ardennaise n'a aucune raison de s'inquiéter outre mesure. (PHOTO NEWS)

© Les Sports 2004

Source: www.lalibre.be

19:49 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"JHH profite de la technologie des sprinters" - lalibre.be

Justine Henin-Hardenne profite de la technologie des sprinters
BELGA

Mis en ligne le 18/12/2004
- - - - - - - - - - - 

BELGA

Justine Henin-Hardenne arborera dès l'Open d'Australie en janvier prochain une nouvelle tenue développée par son équimentier Adidas. Cette tenue a été développée pour la championne olympique sur base des technologies de pointe (Formotion-technologie) utilisée déjà pour les sprinters lors des derniers jeux Olympiques à Athènes.

Quelques heures avant l'ouverture de la 5-ème édition du Women Tennis Trophy au Spiroudôme de Charleroi, Adidas et la joueuse ont présenté les grandes lignes de cet ensemble que portera la Sportive de l'Année 2004.

Les réactions positives engendrées par l'utilisation des ces tenues spéciales, développées pour les spécialistes du sprint en collaboration avec Maurice Greene et Kim Collins, ont poussé les responsables d'Adidas à utiliser cette technologie dans d'autres sports, dont le tennis. L'objectif de l'entreprise est d'offrir au sportif qu'elle habille une véritable seconde peau qui lui permet de le laisser totalement libre dans ses mouvements tout en conservant constante la température du corps grâce à une rapide évaporation de la sueur (sur le dos et en-dessous des bras). L'ajout de fibres élastiques au vêtement (Power Bands) permet en outre d'accentuer la puissance des mouvements, sur le principe d'action/réaction (au niveau des épaules et de la clavicule).

Justine Henin-Hardenne jouera avec une pièce unique combinant le short et le t-shirt. La Namuroise sera la seule joueuse du circuit à bénéficier de cet équipement de haute technologie.

Source: www.lalibre.be


19:30 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Justine battue une seconde fois" - Sport.be

Justine battue une seconde fois 19-12-2004
Justine Henin-Hardenne a perdu son deuxième match au Women Tennis Trophy, face à la Russe Elena Dementieva.

Henin a subi un deuxième revers. (photo photonews)
Justine Henin-Hardenne s'est inclinée en trois manches contre Elena Dementieva 6-2, 5-7 et 6-2 lors de la petite finale de la cinquième édition du Women Tennis Trophy à Charleroi.

Pour sa rentrée sur les courts à l'occasion de ce tournoi exhibition, la Sportive de l'Année 2004 a engrangé une deuxième défaite après son revers la veille face à Nathalie Dechy. Désormais huitième joueuse mondiale, Justine Henin-Hardenne arborait un bandage à la cuisse gauche pour aborder sa rencontre face à la Russe Elena Dementieva, sixième joueuse mondiale en 1 heure et 55 minutes.

Menée 1-4, puis 2-4, la championne olympique a du baisser pavillon en 35 minutes dans le premier set. Plus agressive et mieux en jambes dans la seconde manche, Henin-Hardenne tenait le bon bout en effectuant le break d'entrée de set pour conserver son avantage.

La troisième manche voyait Elena Dementieva, victorieuse du premier tournoi de Hasselt fin septembre, reprendre les commandes de la partie. Un troisième set enlevé 2-6 en 31 minutes lui offrait la troisième place de l'exhibition.
  
La finale oppose la Russe Svetlana Kuznetsova (WTA-5) à la Française Nathalie Dechy (WTA-21).

Résultats
Elena Dementieva (Rus) - Justine Henin-Hardenne (Bel) 6-2, 5-7, 6-2


Noé Fajersztajn

Source: www.sport.be

19:15 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Henin:'Patience pour maître-mot" - Sport.be

Henin: 'Patience pour maître-mot' 19-12-2004
Après ses défaites contre Dechy samedi et Dementieva dimanche, la Rochefortoise ne s'est pas montrée déçue.

Juju doit faire preuve de patience. (photo photonews)
"Cette rentrée n'était pas évidente. Des filles comme Dementieva et Dechy sont prêtes pour disputer un tournoi du circuit. C'est loin d'être mon cas. J'ai travaillé en endurance, mais je manque de puissance et de rythme. J'ai encore beaucoup de choses à peaufiner, mais c'était l'occasion ici de prendre des repères et retrouver des automatismes."

Justine perçoit l'avenir avec optimisme: "Il était important de savoir où j'en étais. Je suis dans le bon, mais je sais que patience et tolérance seront mes mots-clés avant une reprise prévue pour l'Australie début janvier."

"Ce week-end, j'ai donné le maximum. L'année 2004 a été à la fois difficile et à la fois intense avec des victoires à l'Open d'Australie et aux jeux Olympiques. Je me suis rendu compte de certaines choses lorsque j'ai reçu le prix de Sportive de l'Année il y a deux jours. J'ai changé. Il fallait que je grandisse pour pouvoir aller de l'avant".

Source: www.sport.be

19:14 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Tenue technologique pour Justine" - Sport.be

Tenue technologique pour Justine 19-12-2004
Justine Henin-Hardenne portera dès l'Open d'Australie une toute nouvelle tenue, développée par son équipementier Adidas sur base des technologies de pointe.

Justine Henin-Hardenne. (photo photonews)
Cette tenue était notamment utilisée par les sprinters lors des derniers jeux Olympiques à Athènes. Samedi, Adidas et Justine Henin-Hardenne ont ainsi présenté les grandes lignes de cet ensemble que portera la Sportive de l'Année 2004.

Les réactions positives engendrées par l'utilisation des ces tenues spéciales, développées pour les spécialistes du sprint en collaboration avec Maurice Greene et Kim Collins, ont poussé les responsables d'Adidas à utiliser cette technologie dans d'autres sports, dont le tennis. L'objectif de l'entreprise est d'offrir au sportif qu'elle habille une véritable seconde peau qui lui permet de le laisser totalement libre dans ses mouvements tout en conservant constante la température du corps grâce à une rapide évaporation de la sueur.

Justine Henin-Hardenne jouera avec une pièce unique combinant le short et le t-shirt. La Rochefortoise sera la seule joueuse du circuit à bénéficier de cet équipement de haute technologie.

Bruno Verscheure


Source: www.sport.be

19:12 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Henin dernière mais contente" - lesportenligne.be

Henin dernière mais contente

19 décembre 2004

 
PhNews 
Deux défaites en deux jours à Charleroi, mais Justine Henin ne s'en veut pas et ne s'en fait pas trop: il était temps de retrouver la compétition au terme d'une année 2004 très contrastée. Car ne l'oublions pas, il y eut aussi l'Open d'Australie et la médaille d'or à Athènes...

Justine Henin-Hardenne s'est inclinée en trois manches face à la Russe Elena Dementieva 6-2, 5-7 et 6-2 en consolation de la 5ème édition du Women Tennis Trophy disputée cette année au Spiroudôme de Charleroi, dimanche. Pour sa rentrée en compétition à l'occasion de ce tournoi exhibition, la toute récente sportive de l'année 2004 a enregistré une deuxième défaite après son revers la veille face à Nathalie Dechy (WTA 21).

Désormais huitième joueuse mondiale, Justine Henin-Hardenne arborait un bandage à la cuisse gauche pour aborder sa rencontre face à la Russe Elena Dementieva, 6ème mondiale, 6-2, 5-7 et 6-2 en 1 heure et 55 minutes. Menée 1-4, puis 2-4, la championne olympique a du baisser pavillon en 35 minutes dans le premier set (2-6) face à la finaliste de Roland-Garros et de l'US Open. Plus agressive et mieux en jambes dans le second test, Henin-Hardenne tenait le bon en effectuant le break d'entrée de set pour conserver son avantage (7-5 en 49 minutes). La troisième manche voyait Elena Dementieva, victorieuse du premier tournoi de Hasselt fin septembre, reprendre les commandes de la partie. Un troisième set enlevé 2-6 en 31 minutes lui offrait la troisième place de l'exhibition. Justine Henin-Hardenne terminait à la 4ème position après avoir été contrainte au repos trois mois et demi et sa dernière rencontre au 4ème tour de l'US Open (battue par la Russe Nadia Petrova).

C'est au reste Nathalie Dechy qui a remporté la 5ème édition du Women Tennis Trophy disputé cette année pour la première fois au Spiroudôme de Charleroi, grâce à sa victoire sur la Russe Svetlana Kuznetsova, 6ème mondiale, 6-4 et 6-2 dimanche. La finale a rapidement tourné à l'avantage de la Française, déjà victorieuse de Henin-Hardenne la veille. Nathalie Dechy a pris le service de son adversaire, gagnante de l'US Open, pour mener 5 à 4 et remporter le premier set 6 jeux à 4. Réalisant une fois encore le break d'entrée de seconde manche, Dechy s'envolait vers sa deuxième victoire dans ce traditionnel rendez-vous exhibition de fin d'année en Wallonie après son succès à Ciney en 2002.

(Avec Belga)



Le Sport en ligne

19:09 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |