03/01/2005

"Justine préfère les...impaires!" - Dhnet.be

Justine préfère les... impaires! (03/01/2005)
Les années paires ne réussissent jamais à l'ancien n°1 mondial

BRUXELLES Pour Justine Henin et Kim Clijsters, l'année 2005 sera celle de tous les défis! Les deux championnes belges occupent respectivement les 8e et 22e places du classement de la WTA. Et les deux anciennes premières joueuses mondiales entendent, bien sûr, remonter dans la hiérarchie le plus vite possible...

Ce ne sera pas nécessairement évident. Justine aura, en effet, durant le premier tiers de la saison, de nombreux points à défendre. Entre janvier et mars 2004, elle avait remporté successivement les tournois de Sydney, de Melbourne, de Dubaï et d'Indian Wells! A partir d'avril, en revanche, elle pourrait collectionner les bons points puisque son maudit virus l'avait obligée, l'an passé, à faire l'impasse sur la plupart des tournois.

Curieusement, les années impaires réussissent d'ailleurs beaucoup mieux que les années paires à la championne de Wépion. Révélée en 1997 par sa victoire au tournoi de Roland-Garros juniores, puis en 1999 par son succès au tournoi WTA d'Anvers, elle avait signé ses premiers grands exploits en 2001 (demi-finale à Roland-Garros, finale à Wimbledon) avant de réussir une année 2003 exceptionnelle (8 victoires, dont Roland-Garros et l'US Open).

Ses performances lors des années paires furent, en revanche, bien moins brillantes: pas le moindre succès et une mystérieuse maladie en 2000, deux petites victoires en 2002 (à Berlin et à Linz) et ce maudit virus en 2004 qui l'obligea à plusieurs mois de repos. A titre d'exemple, lors des années paires, Justine n'a jamais fait mieux qu'un deuxième tour à Roland-Garros et qu'un huitième de finale à l'US Open.

Volontiers superstitieuse, la Namuroise a probablement remarqué ce curieux phénomène et a dû, dans ce contexte, changer avec plaisir d'agenda vendredi dernier!

En stage de préparation dans son fief de Saddlebrook, en Floride, depuis une dizaine jours, Justine Henin rejoindra Sydney dès ce lundi. C'est, en effet, dans la ville olympique qu'elle disputera, la semaine prochaine, son premier tournoi de l'année. Il s'agira de son premier match officiel depuis son huitième de finale de l'US Open face à Nadia Petrova...

Le retour sur scène de Kim Clijsters n'est, lui, pas encore clairement fixé. La Limbourgeoise soigne toujours son poignet gauche. Elle devrait reprendre un entraînement intensif en ce début d'année et pourrait renouer avec la compétition en février, à Pattaya ou à Paris, avant de participer au Proximus Diamond Games d'Anvers.

D'ici là, malheureusement, elle perdra encore de nombreuses places au classement. Faut-il rappeler qu'elle avait atteint la finale de l'Open d'Australie en 2004...

La renaissance n'en sera que plus intense!

Miguel Tasso

© Les Sports 2005

Source: www.dhnet.be


15:28 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.