13/01/2005

"Justine est la meilleure" - dhnet.be


[Ju et Lindsay - Indian Wells 2004]

«Justine Henin est la meilleure» (12/01/2005)

Le beau compliment de Lindsay Davenport, actuel numéro un mondial, à la Namuroise

SYDNEY On a tendance à l'oublier mais c'est bien Lindsay Davenport qui occupe toujours la première place de la hiérarchie mondiale. Alors qu'on la disait proche de la retraite suite à une collection de bobos, l'Américaine a retrouvé une deuxième jeunesse l'année passée en remportant la bagatelle de huit tournois. «Cela fait bizarre car je n'ai pas gagné le moindre Grand Chelem et, ces dernières années, j'ai été nettement dominée par mes grandes adversaires, notamment les Belges et les soeurs Williams. Mais c'est le verdict des ordinateurs. En fait, j'ai bénéficié à la fois des absences de Justine Henin et de Kim Clijsters et de l'irrégularité de Serena... » explique-t-elle, visiblement amusée par ce bon coup.

Ceci dit, Davenport entend bien défendre avec conviction ce nouveau rang tombé du ciel! «Mon objectif est de remporter, en 2005, un tournoi du Grand Chelem. Peu importe lequel! Après, je crois qu'il sera temps d'arrêter définitivement...»

A ce jour, la championne californienne a déjà accroché à son palmarès trois épreuves du Grand Chelem (US Open 98, Wimbledon 99 et Australia Open 2000). «En gagner un quatrième serait, pour moi, l'aboutissement d'un rêve...»

Lors du prochain Open d'Australie, la Californienne aura un beau coup à jouer. Victorieuse du tournoi en 2000, elle espère frapper fort. «J'aurai l'avantage de jouer sans pression. Je sais que ma carrière est derrière moi. Là, j'ai tout à gagner. C'est du bonus...»

Bien dans sa tête et bien dans son corps, Lindsay Davenport veut encore se faire plaisir. C'est tout. A vingt-huit ans, l'élève d'Adam Peterson rêve d'un dernier tour de piste sous les flashes des projecteurs avant de tirer sa révérence. «Je sais que, physiquement, ce sera difficile. Je suis très fragile, surtout au niveau des genoux. Et le rebound ace est très exigeant pour les articulations. Mais je vais tout faire pour m'offrir une dernière grande victoire. Ce serait fantastique...»

Lucide, elle se sait intrinsèquement inférieure à de nombreuses rivales. A notre confrère Alain Deflassieux, de L'Equipe, elle faisait récemment une analyse très intéressante de la hiérarchie du tennis féminin. «Justine Henin était largement au-dessus des autres lors des trois premiers mois de 2004. Puis, elle s'est blessée. Pour moi, elle est la meilleure. Et puis, je n'oublie pas Serena Williams. Sa saison n'a pas été bonne mais elle a prouvé, notamment lors du Masters, qu'elle pouvait encore prétendre à la première place...»

Mais cette lucidité ne freine pas son ambition. Sur son expérience, sur son talent et sur sa puissance athlétique, Lindsay Davenport a encore son mot à dire. A Melbourne, elle essayera de le prouver...

Mig. T.

© Les Sports 2005

Source: www.dhnet.be

21:09 Écrit par jujufan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.